Une façade complexe sur les fronts de Neudorf

L’immeuble l’Équinoxe, en construction près de la place de l’Étoile, est doté d’une façade de béton blanc poli, à l’assemblage assez complexe.
À son achèvement, l’Équinoxe ne devrait pas passer inaperçu, tout au début de l’avenue de Colmar. L’immeuble comptera trente-quatre logements, ainsi qu’un commerce et des bureaux.

La façade de l’Équinoxe ressemblera à un « grand monolithe blanc », composé de cinquante pièces de grandes dimensions. Il s’agit de pièces pesant jusqu’à huit tonnes, en béton blanc poli, aussi appelé « marbre de Thassos ». Ce matériau auto lavant reflétera la lumière du soleil. Au sommet de l’immeuble, un caisson en inox fera pendant à celui qui surmonte la structure d’accueil touristique implantée place de l’Étoile.

Un puzzle géant

Les pièces en « marbre de Thassos » sont fabriquées par BCM, dans le Haut-Rhin ; elles arrivent au fur et à mesure du processus de montage sur le chantier. Les grandes pièces sont assemblées les unes aux autres et à la « façade porteuse », en un puzzle géant. Ces pièces doivent être manipulées avec beaucoup de précautions sur le chantier pour éviter tout impact. Et elles doivent être jointes avec une grande régularité.

L’immeuble s’élève au fur et à mesure de l’assemblage de sa future façade. Vendredi dernier, les premières pièces venaient d’être assemblées

Les plans du futur immeuble d’habitation ont été conçus par AEA Architectes et le bâtiment est réalisé par Perspective. Ses lignes lui ont valu le grand prix régional des Pyramides d’argent 2014.

Découvrez le programme L'équinoxe

Article paru dans le DNA du 16/12/2014